24) Le Roi Michel Ier de Roumanie (Mihai I, Rege al României)


Michel Ier (ou Mihai Ier - né le 25 octobre 1921),
a régné comme roi de Roumanie du 20 juillet 1927 au 8 juin 1930
et du 6 septembre 1940 jusqu'à sa déposition le 30 décembre 1947.


Il est arrière-arrière-petit-fils de la reine Victoria, cousin au troisième degré de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni, du roi Juan Carlos Ier d'Espagne, du roi Carl XVI Gustaf de Suède, de la reine Margrethe II de Danemark et du roi Harald V de Norvège, enfin sa grand-mère paternelle est la cousine germaine de Nicolas II par son arrière-grand-mère Maria Alexandrovna de Russie.


Mihai Ier est né à Sinaïa en Roumanie, fils du prince héritier Carol et de la princesse née Hélène de Grèce et petit-fils du roi Ferdinand Ier, qui règne à l'époque. C'est un des descendants de Christian IX de Danemark surnommé le « beau-père de l'Europe », son arrière-grand-père maternel.
Lorsque le prince Carol quitte le pays avec sa maîtresse Magda Lupescu, renonçant pour cela à ses droits à la Couronne le 28 décembre 1925, les autorités désignent comme héritier le petit Mihai qui n'a que 4 ans.


Mihai monte à 5 ans sur le trône de Roumanie le 20 juillet 1927, à la mort de Ferdinand Ier, sous une régence. La régence fonctionne tant bien que mal, en fait c'est le parlement qui gouverne jusqu'au 8 juin 1930, quand son père Carol revient en Roumanie, à l'invitation de politiciens insatisfaits de l'inefficacité du régime parlementaire face à l'agitation extrémiste. Carol II se proclame lui-même roi en désignant Michel comme prince héritier, suspend la Constitution, forme un « Front de la Renaissance » (Frontul Renasterii) appelé « dictature carliste » et mène une véritable guerre civile contre la Garde de Fer (mouvement d'extrême droite xénophobe et antisémite) durant laquelle les fusillades de rue ne sont pas rares. Le 5 septembre 1940, le gouvernement pro-nazi du Maréchal Ion Antonescu monte un coup d'État contre le roi Carol II qu'il considère comme anti-allemand. Antonescu force Carol II à abdiquer en faveur de son fils le 6 septembre 1940 et à quitter le pays; il proclame Mihai roi.


Mihai Ier monte donc sur le trône de Roumanie pour la seconde fois, à 18 ans, mais sans exercer de pouvoir réel: il sert de « paravent légitimiste » au régime Antonescu. Il aurait dit une fois à sa grand-mère : « J'ai appris à ne pas dire ce que je pense et à sourire à ceux que je hais le plus ». Toujours est-il qu'il protège les politiciens démocrates assignés à résidence comme Iuliu Maniu et Ion Brătianu lorsqu'ils protestent contre la politique d'Antonescu et qu'il favorise la Résistance roumaine en sous-main, allant jusqu'à couvrir l'aviateur Bâzu Cantacuzène qui exfiltre les pilotes Alliés tombés en Roumanie ou à fournir des moyens de communication et une garde à la mission clandestine inter-Alliée (mission Autonomous du SOE) à Bucarest.


Le 23 août 1944, alors que les armées de l'Union soviétique sont déjà entrées en Roumanie orientale, le roi rejoint les politiciens pro-alliés pour monter un coup d'État contre Antonescu, qu'il jette en prison. Mihai Ier proclame alors la loyauté de la Roumanie vis-à-vis des Alliés, déclare la guerre à l'Allemagne nazie et ouvre le pays à l'Armée rouge, mais cela n'empêche pas l'Union soviétique d'attendre jusqu'au 12 septembre pour accorder l'armistice et d'occuper la Roumanie comme une puissance ennemie vaincue, non comme un pays allié.


Le 6 mars 1945, les pressions soviétiques forcent le roi à nommer un gouvernement pro-soviétique dominé par le Parti communiste roumain. Sous ce régime, le roi apparaît de nouveau comme un pantin, décoré par l'Union soviétique de l'Ordre de la Victoire.
Le 30 décembre 1947, les communistes, en menaçant de s'en prendre aux étudiants qui manifestaient en sa faveur, forcent le roi à abdiquer et abolissent la monarchie en Roumanie. Il doit à son tour quitter le pays en janvier 1948 pour l'exil en Angleterre, puis en Suisse.


Mihai Ier s'installe au Royaume-Uni, puis en Suisse, et en juin 1948 il épouse la princesse Anne de Bourbon-Parme (nièce de Zita de Bourbon-Parme, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, ainsi que du prince Félix de Bourbon-Parme, grand-duc consort de Luxembourg), rencontrée au mariage d'une cousine commune, Élisabeth d'Angleterre.


Ce mariage avec un roi déchu, mais surtout orthodoxe, ne plaît guère à la famille catholique de la jeune princesse, dont aucun membre n'assistera au mariage. Le couple aura cinq filles. Le roi devient pilote de ligne commerciale et travaille pour une société d'équipements aéronautiques.


Mihai Ier est revenu en Roumanie en décembre 1990, un an après la révolution de 1989, pour aller se recueillir sur la tombe de sa famille à Curtea de Argeș, mais le gouvernement post-communiste craignait la pression des étudiants et des démocrates, alors nombreux à souhaiter une restauration. Mihai Ier a donc été reconduit à la frontière en pleine nuit et a déclaré ne vouloir « ni provoquer ni encourager l'agitation politique ».


En 1992, le président Ion Iliescu permet à l'ex-roi Mihai Ier de revenir en Roumanie pour les célébrations de Pâques, où une foule nombreuse se presse pour le rencontrer. À Bucarest, plus d'un million de personnes se rassemblent pour le voir. La popularité de l'ex-roi alarme le gouvernement et Mihai Ier est interdit de séjour pendant cinq ans.


En 1997, après l'arrivée du nouveau président Emil Constantinescu, l'État redonne la citoyenneté roumaine à l'ex-roi Mihai, ce qui lui permet de revenir en Roumanie. Il vit actuellement entre la Suisse et la Roumanie, dans une résidence officielle, le palais Elisabeta, situé à Bucarest, qui est mis à sa disposition, étant considéré comme un ancien chef d'État par le gouvernement roumain.

Mihai Ier de Roumanie appartient à la lignée de Hohenzollern-Sigmaringen issue de la quatrième branche, elle-même issue de la première branche de la Maison de Hohenzollern. Cette lignée appartient à la branche souabe de la dynastie de Hohenzollern. Mihai Ier de Roumanie a pour ascendant Burchard Ier de Zollern.




Le roi Michel de Roumanie a 92 ans. Joyeux anniversaire Votre Majesté!




Sources:

POPULAR POSTS / POSTS POPULAIRES